COUPLES LIBERTINS
Le guide du Libertinage
Accueil | Le Libertinage | Le Couple | Les Clubs Libertins | Les Sites Libertins | Partenaires

Le voyeurisme, l'art de la discretion, le goût pour les belles choses

Le voyeur épie une ou d'autres personnes, il aime tout ce qui est beau à ses yeux.

L'excitation du voyeur est liée au fait d'observer des personnes dans leurs intimité, prenant une douche, se déshabillant le soir, dans des ébats amoureux ou même lors de leurs besoins naturels.

Chez les libertins, le simple fait de participer à des ébats ou aller dans un club échangiste, fait de vous un voyeur qui aime voir et être vu.
Définitions
hommes et femmes nues entrain de s'adonner au voyeurisme

Le Voyeurisme

Est t'il une simple pratique ou une véritable perversion ?
Le voyeurisme (voir pour le plaisir des yeux) est une pratique commune chez les libertins, mais le délit n'est jamais loin alors attention.

Un voyeuriste recherche une excitation sexuelle en regardant des personnes en lingerie, nues ou même en train de réaliser des actes sexuels.
Pour la grande majorité des voyeurs, le plaisir est là que si celui ou celle qu'il observe n'a pas conscience d'être vu. C'est donc principalement l'intrusion dans l'intimité d'autrui qui fait le plaisir du voyeur.
Un autre type de voyeuriste aime que les personnes le voient, cela l'excite encore plus car au final il tente souvent de participer.

Le fantasme du voyeur

Le voyeurisme est un fantasme très répandu. Tout ce qui a un rapport avec le fait d'épier l'intimité d'autrui (comme un voisin qui espionnerait son voisin) peut être défini comme du voyeurisme.
C'est également le cas de la télé-réalité par exemple, de la presse à scandale aussi.
Tous ces médias rencontrent un engouement particulier pour ce type d'infos... La question que l'on peut maintenant se poser
est : Ou se termine le fantasme, et quand commence la perversion ?

Voyeuriste et exhibitionniste

Le plaisir du voyeuriste viens du fait de regarder les autres alors que pour l'exhibitionniste, son plaisir viens du fait d'être regarder par les autres.
Ses deux pratiques se complètent parfaitement. La médecine considère l'exhibitionnisme comme l'envers du voyeurisme, les deux pulsions étant complémentaires et relevant du même mécanisme, voir et être vu.